World Cup of Poker (WCP)

La World Cup of Poker dépasse tous les autres tournois en termes d’engouement des spectateurs et d’intensité des joueurs. Mais en termes de fréquentation, de gains et de médiatisation, il reste loin derrière les mastodontes que sont les WSOP ou le WPT.

Spécificité

La World Cup of Poker fait tomber plusieurs idées reçues sur le poker :

On entend que c’est un sport individuel, et lors de ce tournoi il n’en est rien puisque c’est en équipe et sous la bannière nationale que les joueurs s’affrontent. Elle se rapproche donc plus de la Coupe Davis que de la Coupe du monde de football.

Chaque équipe est composée d’un capitaine et de quatre autres joueurs.

Qualifications

Tout commence sur internet : inscrit sur le site PokerStars.com, les meilleurs joueurs de chaque pays sont ensuite sélectionnés pour s’affronter lors de la phase finale en Live.

Edition 2009

Autre idée reçue qui tombe avec le World Poker Tour : les américains (ou tout du moins les anglo-saxons) dominent l’univers du poker.

En 2009 il n’en fut rien puisque c’est l’équipe d’Allemagne qui est sortie grande gagnante devant la Nouvelle-Zélande (il fallait bien un pays anglophone) et l’Italie. Les Etats-Unis n’arrivent que quatrième juste devant la Grande-Bretagne. Et si l’Allemagne reprenait l’adage qui fait légion en football : « ce sont les anglais qui l’ont inventé mais à la fin ce sont toujours les allemands qui gagnent. »

Palmares complet

Il y a eu cinq éditions de la World Cup of Poker et quatre gagnants différents :

  • Le Costa Rica a remporté la première et la deuxième édition
  • La Pologne a remporté la troisième édition
  • Les Etats-Unis ont remporté la quatrième édition
  • Et donc l’Allemagne a remporté la cinquième édition.