Les Cotes et les Outs

Le poker est aussi une affaire de comptage. Il ne faut pas oublier qu’en plus des cartes que vous avez, il y a également celles qui restent dans le jeu et qui sont là pour augmenter vos mains (« outs »).

Comment calculer les « outs »

Prenons un exemple théorique :

En main vous avez 9 et Valet dépareillés. Le flop vous donne : 8,10 et 2. Ainsi vous pouvez jouer la quinte (il vous manque ainsi un 7 ou une dame).

Pour ce jeu, vous avez donc 8 « outs » : les quatre 7 et les quatre dames restantes.

Attention, lorsqu’il y a une possibilité de couleur pour un autre candidat (si dans l’exemple une dame ou un 7 de coeur envoi vers la couleur), il faut alors retiré du calcul les « outs » concernés (on retombe alors à 6 « outs »).

Comment lire les côtes

Le poker étant un jeu de langue anglaise, les côtes sont calculés selon les méthodes des bookmakers britanniques, c’est à dire : 2/1 (lire deux contre un) et non 1.5 comme on peut lire en France.

Dans les jeu d’argent, deux contre un signifie que pour un dollars misé, vous en obtiendrez deux en retour en cas de bonne mise.

Ici, il faut lire qu’en moyenne si vous tirez deux cartes, une conviendra à votre jeu.